Écotourisme : 5 astuces pour voyager responsable

Écotourisme, tourisme vert ou encore tourisme durable, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver parmi ces différents termes… Alors l’écotourisme, c’est quoi ? Il s’agit d’une branche du tourisme responsable. Elle se caractérise par un mode de voyage respectueux de l’environnement et des populations locales, se traduisant par un impact négatif minimal. Dotée d’une forte dimension éducative, elle favorise la découverte et la protection du patrimoine naturel et culturel. Elle veille également à encourager, autant que possible, l’économie locale. Prêt à devenir éco-voyageur ? On vous livre 5 astuces simples pour faire vos premiers pas dans l’écotourisme !

1. Choisissez une destination près de chez vous ou compensez vos émissions de CO2

Le voyageur éco-responsable se doit de choisir sa destination avec soin. Il va sans dire qu’un voyage à l’autre bout du monde n’est pas des plus recommandé pour minimiser son impact carbone. Privilégiez une destination en France : plateau du Vercors, réserves naturelles corses, parc national des Cévennes ou encore voie verte le long du canal du Midi, vous aurez l’embarras du choix…  On en a des magnifiques paysages en France ! La microaventure, une forme de voyage près de chez soi et de courte durée, a d’ailleurs le vent en poupe. L’occasion de (re)découvrir sa ville et ses environs, en quelques coups de pédales à vélo ou en transports en commun ! 

Pour autant, si vous ne pouvez pas réfréner votre envie d’ailleurs, une solution peut être de compenser les émissions de gaz à effet de serre générées par votre trajet, en soutenant un projet écologique. N’hésitez pas pour cela à utiliser un calculateur d’émissions de CO2. Parmi les destinations écotouristiques prisées à l’étranger, on peut citer le Costa Rica, l’Afrique du Sud ou encore la Thaïlande.

2. Préparez bien votre voyage en écotourisme et glissez les indispensables zéro déchet dans votre valise

En amont du séjour, il est essentiel de bien vous renseigner sur la région que vous allez découvrir : son environnement, son patrimoine, ou encore ses coutumes. Vous pouvez, par exemple, emprunter un guide de voyage à la bibliothèque de votre quartier ou en acheter un d’occasion. Si vous partez à l’étranger, apprendre les bases de la langue du pays de destination vous permettra d’échanger plus facilement avec les locaux. Non, on ne dit pas bonjouro en espagnol 😉 On vous conseille aussi l’application Mapstr. C’est un réseau social où chaque utilisateur peut ajouter le lieu qu’il a aimé et qu’il recommande (hôtel, restaurant, bar…). Trop bien pour déjà avoir des bonnes adresses 😉

Vous souhaitez faire appel à des professionnels pour organiser votre voyage ? Rapprochez-vous d’une agence de voyage responsable ! Le label ATR vous permettra de choisir votre opérateur de voyage en toute sérénité. Une fois sur place, on vous recommande vivement de réserver une visite avec un éco-guide local, qui sera une mine d’informations précieuses pour découvrir la région.


La préparation de votre valise est également une étape essentielle : glissez-y vos indispensables zéro déchet : votre gourde réutilisable, vos Bee Wraps préférés, votre déo naturel pour être tranquille pendant vos randos, des cotons lavables, un tote bag,… Vous disposerez de votre propre cuisine sur place ? Pensez à prévoir une éponge réutilisable et quelques feuilles d’essuie-tout lavable.

3. Privilégiez un mode de déplacement doux et un hébergement responsable

Les transports en commun seront vos meilleurs alliés pour favoriser la mobilité douce ! Trains, bus, ou encore covoiturage remplaceront aisément les trajets en voiture. Pour les courtes distances, pensez au vélo ou à la trottinette. Véloroutes et voies vertes ne manquent pas dans l’hexagone : Loire à vélo, Vélodyssée, ViaRhôna ou encore Véloscénie n’attendent que vous. Lors de vos promenades, veillez également à rester sur les sentiers existants afin de préserver la faune et la flore locales. 

Quid du choix de l’hébergement responsable ? Le séjour chez l’habitant sera l’occasion de vous immerger dans le mode de vie local. Vous pouvez aussi vous tourner du côté des écolodges, également appelés éco-hôtels. L’écolabel européen et le label du tourisme durable Clef Verte seront vos meilleurs alliés pour choisir votre hébergement. Une autre option ? Les villages du type Chouette Nature ou Gîte Panda.

4. Favorisez une consommation qui profite à l’économie locale

On vous l’expliquait, c’est l’un des principes clés de l’écotourisme. Alors pour régaler vos papilles, direction les marchés et les petits restaurants locaux ! Grâce aux sacs en tissu que vous n’aurez pas manqué de glisser dans vos bagages. Vous pourrez aisément faire vos courses dans l’épicerie vrac du coin. Vous pourrez également déguster de savoureux produits fermiers au sein du réseau du label d’agriculture durable Agriculture à la ferme. Et pourquoi ne pas opter pour un pique-nique ? On vous a déniché les 10 accessoires indispensables pour un pique-nique zéro déchet

Pour ramener des souvenirs de votre séjour ? Finis les attrape-touristes. Direction les boutiques des artisans locaux ! Nul doute que vous y trouverez des objets originaux qui sauront vous remémorer vos paisibles vacances !

5. Participez à des activités de sensibilisation à l’environnement et au patrimoine

Diverses activités ont été créées spécifiquement pour l’écotourisme, comme les éco-croisières (sur une embarcation écologique) ou les éco-safaris (avec un guide naturaliste). Pour autant, un voyage éco-responsable, cela peut tout simplement prendre la forme d’activités sportives et de nature, comme une sortie kayak, une randonnée à pied, en paddle, à vélo, ou encore une nuit à la belle étoile. Vous pouvez aussi participer à des missions d’écovolontariat : observation de la biodiversité, conservation des espèces, les thématiques peuvent être variées. Une autre piste : l’écojogging ! Profitez de votre séjour pour vous initier, en famille ou entre amis, à cette activité combinant footing et cleanwalk. Vous pourrez par exemple ramasser les déchets sur la plage ou dans le quartier dans lequel vous séjournez. Pour vous familiariser avec le patrimoine et la culture locale, rien de mieux qu’une visite dans un musée, dans l’atelier d’un artisan (verrier, céramiste, etc.), et pourquoi pas, la découverte de la gastronomie locale lors d’un atelier dégustation ! 

À la recherche d’inspiration pour votre prochain séjour ? Découvrez 15 idées d’activités écologiques pour les vacances d’été ! Hâte d’avoir vos retours et vos photos de vos vacances en mode éco-tourisme. Écrivez-nous à hello@another-way.com ou sur nos réseaux sociaux ! 

Écrit avec ❤️ par Agathe Aubry.

Partager :

Je complète ma démarche zéro déchet