Le linge écologique et zéro déchet

Choisir de passer à la lessive écologique c’est TOP ! Si vous êtes déjà emballé par cette démarche, sachez que vous pouvez aller encore + loin. Aujourd’hui, on vous parle du linge zéro déchet et écologique de A à Z : comment faire pour être au top du top d’un point de vue écologie pour vos vêtements, du moment où vous les acheter, en passant par leur entretien, jusqu’à leur fin de vie…
Allez sortez votre bloc-notes, c’est parti !

L’achat

1. Stop à la fast fashion 

Pour commencer, faisons barrage à la surconsommation et la “fast-fashion”.  Une armoire qui déborde, du shopping tous les week-ends, un petit top en 10 couleurs différentes déniché à 2€… STOP. Ce n’est pas normal. Ce n’est pas indispensable. Et surtout cela pose des problèmes environnementaux et éthiques : 

  • Environnementaux car la production nécessite beaucoup de ressources telles que l’énergie et l’eau potable. De plus, la fabrication d’autant de pièces rejette énormément de gaz à effet de serre et de substances polluantes pour les sols et les eaux. On estime que les émissions de CO2 rejetées en 2018 par l’industrie du textile est de 1,2 milliard de tonnes. Pour vous donner une idée, c’est plus que l’ensemble des émissions des transports aériens et maritimes international. 
  • Et des problèmes éthiques car la majorité des marques produisent leurs vêtements dans des pays en développement avec des conditions de travail terribles. Les ouvriers croulent sous les commandes et travaillent de plus en plus et parfois, dans des conditions déplorables. Le tout avec un salaire souvent très peu élevé.

L’achat de vêtements doit donc se faire minutieusement et en cas de nécessité. 

Bon, LE pantalon que vous avez vu il y a 2 semaines et dont vous rêvez toutes les nuits peut être considéré comme une nécessité 😉 Mais dans ce cas, on aime bien cette philosophie : un nouveau vêtement dans ma garde-robe = 1 ancien vêtement que je cède sur Vinted, à une copine ou à une association.
Comme toujours, le but n’est pas de se frustrer, mais de repenser son mode de consommation, chacun à son rythme. 

Notre astuce avant de craquer sur un coup de tête pour un vêtement “beaucoup trop mignon qui irait trop bien avec ce petit haut que j’aime tant” : la méthode BISOU.

Bisou petit fille gif

B comme Besoin -> Est-ce que j’ai vraiment besoin de ce vêtement ? Est-ce une envie soudaine et passagère ou est-ce que cela répond à un réel besoin ? 

I comme Immédiat -> Est-ce que je dois l’acheter immédiatement ? Est-ce que je peux faire durer encore un peu ce que j’ai actuellement ? Est-ce que j’ai les moyens pour me le payer ? 

S comme Semblable -> Est-ce que j’ai déjà une pièce qui ressemble à celle-ci ? Est-ce que je peux compenser par ce que j’ai déjà ?

O comme Origine -> D’où vient ce produit ? Suis-je en accord avec ses méthodes de production ? Suis-je en accord avec les matériaux utilisés ? Est-il respectueux des Hommes, des animaux et de l’environnement ?

U comme Utile -> Ce produit me sera-t-il réellement utile ? Comment je faisais pour m’en sortir avant lorsque je ne l’avais pas ? 

Suivant les réponses à toutes ces questions, vous pouvez prendre votre décision d’achat.

A aussi garder en tête : 

Les vêtements vendus par les grandes marques utilisent souvent des substances néfastes pour la santé. Ces substances ont pour conséquence d’être des perturbateurs endocriniens voire cancérigènes.

2. Vive les alternatives zéro déchet

Après ce point chiffre, trouvons des alternatives. 
  • Vive la seconde main ! Récupérez des vêtements de vos amis ou de votre famille qu’ils ne mettent plus, et donnez-leur une nouvelle vie. Vous pouvez aussi acheter des vêtements d’occasion. A notre plus grand bonheur, beaucoup de friperies fleurissent dans nos villes et le site Vinted est génial. 
  • Optez pour des vêtements + éthiques, créés par des marques qui font attention aux choix des matières premières, aux conditions de production, etc. On vous conseille ce super site qui vous aidera à trouver votre bonheur en termes de vêtements éthiques, éco-responsables et TENDANCES. Car ce n’est pas incompatible ! Quelques marques de vêtements éco-responsables : Armedangels, Dedicated ou Front de Mode. 
  • Côté matières 1ères, pensez à privilégier le coton biologique qui consomme moins d’eau, le lyocell ou tencel qui sont des fibres synthétiques issues de l’eucalyptus, le lin, la laine ou le chanvre. Le mieux est d’acheter vos vêtements en boutique physique afin d’éviter le transport et pour garder aussi le lien social 😉 Mais vous pouvez aussi jeter un oeil sur le site ethic2hand, l’équivalent de Vinted, avec des marques éthiques 😉
Pour reconnaître facilement les vêtements + écologiques il existe des labels tels que GOTS et Oeko-Tex. Le label GOTS certifie l’origine biologique des tissus et le respect des critères sociaux lors de la fabrication. Le label Oeko-Tex garantit des tissus sans substances néfastes pour l’Homme et l’environnement. Pour y voir + clair, cet article devrait vous aider.
Vêtements écologiques vente cintres linge lessive linge zéro déchet

Le lavage

Pour laver votre linge, il est préférable d’utiliser une lessive maison ou une lessive écologique. Ces deux lessives ne sont ni nocives pour votre santé ni pour l’environnement. Elles sont constituées de produits naturels et ne rejettent aucun produit toxique dans l’eau. 

La lessive maison est une super alternative. Elle est peu coûteuse, rapide et simple à faire avec 0 risque pour votre santé et pour l’environnement. 

La lessive écologique est à mi-chemin entre la lessive achetée en supermarché et la lessive maison. Elle est moins embêtante que la lessive maison car on n’a pas besoin de la faire et plus écologique que la lessive industrielle. Même s’il existe des lessives écologiques en supermarché, elles sont pour la plupart dans des contenants en plastique et certaines gardent des substances nocives pour l’environnement. 

La lessive écologique trouvée en boutique spécialisée – comme chez Anotherway – est faite uniquement à base de produits d’origine naturelle, dans des contenants recyclables, souvent sans plastique et est généralement Made In France. Par exemple, notre lessive écologique est sous forme de poudre afin de consommer le moins d’énergie lors du transport et de limiter les emballages. 

Vous trouverez tous les conseils, avantages et recettes ici.

comment réaliser sa lessive écologique

Passez à l’action et tester la lessive écologique au savon de Marseille 🇫🇷

Le repassage

Oui, même au niveau du repassage, vous pouvez faire attention à votre impact écologique. 

Pour commencer, le choix du fer est important. Il faut savoir que la centrale vapeur est plus écologique qu’un fer à repasser classique car elle consomme moins d’énergie au démarrage et durant le repassage. En plus, sur les centrales vapeurs vous pouvez activer la fonction Shut-off qui réduit la consommation d’énergie et qui éteint le fer après un certain temps d’inactivité. La marque française Domena, par exemple, propose des centrales vapeurs et fers à repasser durables. Ils fabriquent notamment avec des fibres naturelles et réduisent la consommation d’eau et d’énergie lors de l’utilisation. 

Afin de diminuer votre consommation d’électricité durant le repassage, triez votre linge avant afin de ne pas avoir à changer de mode à chaque vêtement, et débranchez le fer un peu avant de finir le repassage. Le fer sera toujours chaud et sera tout aussi efficace. 

Pour l’entretien du fer ou de la centrale vapeur, utilisez du vinaigre blanc pour enlever le calcaire. Remplissez les ¾ du réservoir d’eau et le reste de vinaigre blanc et allumez jusqu’à ébullition. Faites sortir un léger jet de vapeur et éteignez la centrale. Laissez le mélange de vinaigre et d’eau pendant quelques heure, puis rincez la cuve.

Et pour diminuer le repassage à faire, vous pouvez bien défroisser vos vêtements avant de les étendre et vous n’êtes pas obligé de repasser tous les vêtements 😉 

repassage écologique fer habits pliés lessive linge zéro déchet

Le rangement

Pour ce qui est du rangement, il existe des anti-mites naturels tout aussi efficaces. Le plus répandu est la lavande. Prenez des petits sachets, remplissez-les de lavande sèche. Placez-les directement sur vos étagères et dans votre penderie.

On y pense rarement mais les cintres font partis de notre vie et ne sont que très peu recyclés. Seulement 15% des cintres dans le monde sont recyclés, ce qui reste très faible. Il existe des cintres faits à base de matière recyclés et qui sont recyclables, généralement en carton ou en bioplastique.

Recycler pour un linge zéro déchet

Ça y est, votre haut préféré est en train de rendre l’âme ? Pas de soucis. Donnez une seconde vie à vos vêtements. Plusieurs possibilités : 

1/ S’ils sont trop abîmés : 

– Transformez-les en chiffon

– Utilisez-les pour créer des cotons lavables démaquillants

– Récupérez-les pour faire vos tawashis

– Recyclez-les dans des bacs prévus à cet effet

2/ S’ils ne vous vont plus / S’ils ne vous plaisent plus : 

– Les donner à des personnes dans le besoin ou à des associations

– Les vendre lors de vide-greniers

– Les vendre dans des friperies

– Les vendre sur Vinted, Ethic2hand, …

Il est important de ne pas simplement jeter vos vêtements, ils pourront toujours vous servir ou servir à d’autres personnes 😉

Vous savez tout sur le linge écologique, de l’achat jusqu’à son recyclage.

Des questions ou des recommandations ? On vous attend sur hello@another-way.com ou sur nos réseaux sociaux !

Partager :

Vous aimerez peut-être aussi…