Comment stopper le papier essuie-tout classique ?

Le papier essuie-tout traditionnel est assez discuté aujourd’hui. Usage unique, peu recyclable, mode de fabrication pas très clean… Pas mal de choses qui rendent le papier essuie-tout pas très écolo. Vous le savez maintenant, chaque produit à usage unique a son équivalent (ou son alternative) en réutilisable 😉 

Prenez des notes et c’est parti !

Pourquoi stopper l’essuie-tout ?

D’après une étude réalisée en 2016 par l’ADEME, les Français consomment 2 kg d’essuie-tout par an et par habitant. On a trouvé des statistiques qui allaient jusqu’à 10 rouleaux par semaine (sûrement en familles nombreuses). Globalement, dites-vous qu’en moyenne, c’est 104 rouleaux de papier essuie-tout par foyer et par an. C’est un chiffre assez conséquent quand on sait qu’il peut facilement diminuer voire tomber carrément à 0.

Côté fabrication

Par rapport à la fabrication, il est difficile de connaître la composition pure et dure de l’essuie-tout. Généralement, il est composé à 100% de ouate de cellulose qui est un isolant. La ouate de cellulose est reconnue pour ses propriétés et qualités environnementales. En effet, elle est fabriquée à 85% de journaux recyclés. Plutôt positif en soi, même si la fabrication à partir de fibres recyclées peut être très polluante car le blanchiment du papier et le retrait des encres nécessite un gros traitement. Les 15% restants sont un produit (un additif ignifugeant comme l’acide borique qui rend le papier moins combustible) qui est peu écologique et qui est dangereux pour l’Homme s’il est ingéré en grande quantité. On ne va pas rentrer plus en détail. Mais la bonne nouvelle est qu’on peut trouver une alternative à tout ça 😉 

Un rapport publié par Greenpeace révèle d’ailleurs que de nombreuses grandes marques d’essuie-tout participent à la destruction de forêts.

Côté usage

Au niveau de l’utilisation, nous le savons, l’essuie-tout est à usage unique. Il n’est pas recyclable car il est considéré comme trop souillé après utilisation. Le papier essuie-tout est en plus insoluble car sa fonction première est d’absorber de l’eau 😉 En revanche, si vous avez essuyé des matières organiques, le papier essuie-tout sera biodégradable et vous pourrez ainsi le composter.

En plus, on ne va pas se mentir, l’essuie-tout n’est pas hyper hyper esthétique et ça peut en cumulé représenter un petit budget ! Jusqu’à 60€ par an, à l’échelle d’une vie ça commence à faire pas vrai ?

Comment le remplacer ?

Pas de panique, il existe plusieurs alternatives durables, jolies et économiques 😉 

1/ L’essuie-tout lavable

C’est l’alternative la plus répandue. Généralement fait à base de tissu écologique (coton bio) et très absorbant, l’essuie-tout lavable permet d’essuyer tous vos petits tracas du quotidien. Même usage, meilleure composition, réutilisable et en plus joli, l’essuie-tout lavable sera votre bras droit dans votre cuisine. Vous pouvez agir comme à l’habitude sauf qu’au lieu de jeter la feuille, vous la lavez et la réutilisez à l’infini 😉
Notre essuie-tout lavable à nous est 2,5x plus absorbant qu’un essuie-tout classique. Plus efficace, plus écologique, moins coûteux sur le long terme… c’est LA solution. 

2/ Un bon vieux torchon

Il est bien évidemment l’allié ultime d’une cuisine. Un torchon peut clairement remplacer facilement l’essuie-tout classique. Nous vous conseillons de prendre un torchon qui est fait avec du lin car il est plus absorbant que le coton. N’hésitez pas à récupérer des anciens draps pour en faire de chouettes torchons.

3/ Une serviette de table

Prendre un essuie-tout à la place d’une serviette de table, ça a un côté plus pratique : on le prend, on l’utilise, on le jette et on recommence. Comme vous vous en doutez, c’est une alternative pas très durable 😉 Alors qu’une chouette serviette en tissu, c’est beaucoup plus joli, beaucoup plus doux et réutilisable à l’infini. Un coup à la machine, et le tour est joué. 

4/ Des éponges

Pour toutes vos petites taches, pour nettoyer votre table avant un repas, pour passer un coup après ce même repas, pour bien décrasser votre plan de travail… Bref, l’éponge est l’alternative super simple pour remplacer l’essuie-tout. De préférence, prenez des éponges lavables ou des tawashis faits avec des chutes de tissu ou des vêtements usés.

Et voilà, plusieurs solutions simples qui ne bousculent pas trop vos habitudes. Vous savez tout (ou presque) sur le papier essuie-tout classique et sur comment le remplacer. N’hésitez pas à nous faire part de vos alternatives à l’adresse hello@another-way.com ou sur tous nos réseaux sociaux 🙂

Partager :

Vous aimerez peut-être aussi…

Vous nous quittez deja ?

Oh, restez un peu plus ! Et profitez de notre coup de pouce dans votre transition écologique.
-5% sur notre boutique avec le code :

COUPDEPOUCE5