L’empreinte carbone des appareils domestiques

Quand on pense à la thématique du “mieux consommer”, ce qui nous vient généralement à l’esprit est la réduction de plastique et le zéro déchet. Cependant, la consommation responsable passe, aussi, par le fait d’acheter des produits de qualité qui vont nous servir pendant looooongtemps. Aujourd’hui, nous dépendons énormément des appareils électroménagers et technologiques car ceux-ci permettent de faciliter la vie quotidienne. L’avantage à choisir des produits durables dans le temps, réside dans le fait que l’on en rachètera moins, cela limitera ainsi la quantité de ressources extraites dans le cycle de vie du produit. Chaque produit acheté a un impact direct sur notre bilan carbone

Selon l’ADEME, lorsque l’on calcule le bilan carbone, il faut considérer tous les aspects du le cycle de vie du produit, à savoir :

  • L’extraction des matières premières
  • Leurs transformations
  • Les emballages
  • Leurs modes de transport
  • Leurs consommations en cours d’usage
  • Leur fin de vie (la manière dont ils se recyclent ou se dégradent)

Appareils domestiques : un poids carbone lourd

Savez combien de kilos d’équipements domestiques possèdent un foyer français en moyenne ?  2500… 2,5 tonnes d’équipements de la maison :  « équipements électroniques, électriques, électroménagers, téléphones, lampes, télévisions, ordinateurs, four, lave-linge, outils ». Ceci équivaut au poids d’un hippopotame ! D’après l’ADEME, le CO2 total émis pour la fabrication de ces équipements est de 6 tonnes, qui correspond à 6 allers-retours Paris New York ! La majorité du CO2 émis par un produit au cours de sa vie est émis lors de sa fabrication et seulement une petite partie provient directement des ménages. Aujourd’hui nous arrivons à fabriquer des produits qui consomment peu mais qui sont très gourmands en énergie à la fabrication.

Il paraît donc essentiel de bien réfléchir avant d’acheter des produits (moins il y a de demande, moins il y aura de fabrication, logique). Le but étant de réduire l’empreinte carbone des appareils domestiques, d’acheter moins mais mieux. D’autre part, il est nécessaire de garder au maximum vos produits afin de les rendre plus durables et d’en racheter moins. De ce fait, voici un nouvel indice qui permet aux consommateurs d’étudier la capacité de réparabilité du produit :

L’indice de réparabilité pour aider à réduire son empreinte carbone

réduire son empreinte carbone

Depuis le 1er janvier 2021, les distributeurs et fabricants doivent afficher un nouvel indice sur 5 catégories de produits électroniques tels que les lave-linges à hublot, les smartphones, les ordinateurs portables, les téléviseurs, les tondeuses à gazon électriques…

Le principe est simple. Il s’agit d’une note sur 10 qui doit être “apposée directement sur le produit ou sur son emballage et sur le lieu de vente.” Le but est d’informer les consommateurs sur la facilité de réparation de ces produits en se basant sur 5 critères principaux. 

Bon à savoir : L’indice va être progressivement élargi sur d’autres catégories de produits à l’avenir. 

Un indice nécessaire pour comparer les produits 

Cet indice est un outil essentiel. Lorsque vous avez besoin d’acheter un portable ou un lave-linge neuf, vous pourrez ainsi comparer les produits et trouver un produit réparable et durable !

Comment réduire son empreinte carbone ?

Voici trois façons qui permettent de limiter les émissions de CO2 produites grâce à nos choix de consommation concernant les produits électroménagers.

1) Ne plus jeter en cas de panne

Peut-être que votre talent de bricoleur s’essouffle devant une machine à laver qui ne répond plus et que donner 2-3 coups dans la machine n’a rien arrangé 😉 Mais ne paniquez pas, il existe des solutions même si votre produit n’est plus sous garantie. Par exemple, vous pouvez utiliser des sites comme Spareka, qui permet de faire un autodiagnostic en ligne, et puis trouver un professionnel pour faire réparer vos appareils domestiques. Voici de nombreuses astuces et bonnes adresses pour réparer ces produits. 

2) Privilégier le partage, l’emprunt, le reconditionné et l’occasion

La bonne méthode pour avoir un impact direct pour réduire l’empreinte carbone de ces produits, est d’acheter d’occasion ou reconditionné. En effet, cela évite de reproduire la majorité des émissions de CO2 qui sont associées à la fabrication du produit. Cela peut paraître simple, mais on pense de moins en moins au partage. Pourquoi ne pas partager avec vos voisins ou votre entourage les produits dont vous n’avez besoin qu’occasionnellement, comme un appareil à gaufre ou un escabeau par exemple ?  Ainsi, vous évitez d’acheter des objets dont vous n’avez que rarement besoin et réduisez donc votre empreinte carbone. Vous pouvez également acheter d’occasion sur leboncoin par exemple ou lors de brocante, marché aux puces, vide-grenier… vous trouverez quelques objets d’électroménager. C’est un petit geste mais avoir plein d’appareils d’occasion réduit fortement votre empreinte carbone !

3) S’informer afin de trouver des appareils domestiques plus durables

Beaucoup de plateformes existent dans le but d’informer le consommateur au niveau des appareils domestiques. Il existe des outils comme le score carbone, créé par Nouveaux-Consos, qui permet de connaître l’impact carbone d’un produit. De plus, pour reconnaître un produit durable, vous pouvez consulter le site produitsdurables.fr ou consulter le resensement des produits les plus durables, rendu disponible depuis quelques années par Darty.

Ainsi, pour limiter les empreintes carbones des appareils domestiques il faut donc :

  • Réfléchir sur le besoin d’acheter un produit domestique,
  • Penser à réparer avant de racheter directement,
  • Demander à des proches s’ils n’ont pas l’objet en question,
  • Si passage à l’achat, en acheter un durable, de bonne qualité,
  • Penser à acheter d’occasion, reconditionné ou à partager.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour choisir vos produits domestiques en toute conscience de leurs impacts ! N’hésitez pas à partager vos bonnes actions à l’adresse hello@another-way.com ou sur tous nos réseaux sociaux !  

Partager :

Je complète ma démarche zéro déchet

Vous nous quittez deja ?

Oh, restez un peu plus ! Et profitez de notre coup de pouce dans votre transition écologique.
-10% sur notre boutique avec le code :

COUPDEPOUCE10