5 conseils pour réduire ses déchets en dehors de chez soi

Quand nous pensons au “zéro déchet” et à la manière de réduire ses déchets, on pense généralement à la réduction des déchets ménagers chez nous. Ce qui est clairement un aspect hyper important. Nous pensons moins aux déchets que nous produisons à l’extérieur de chez nous. Pourtant ils peuvent être très TRÈS conséquents.
Ces conseils simples vous aideront à réduire une grande partie des déchets que vous produirez en dehors de chez vous.

1. Prenez conscience de vos habitudes

Se connaître et connaître ses habitudes de consommation est un peu la base pour réduire ses déchets. Cela vous permet d’ouvrir les yeux dans un 1er temps et de trouver un point de départ, de se dire “Ça y est, je sais ! C’est ça que je veux/peux arrêter de jeter” et donc de trouver une alternative durable derrière.

Le meilleur conseil pour connaître ses habitudes hors de la maison est de collecter pendant quelques jours vos déchets quotidiens dans une poubelle transparente. Vous identifierez plus facilement ce qui peut être remplacé par une alternative durable. Si cette idée vous dérange un peu, vous pouvez prendre en photo vos déchets avant de les jeter et faire le point sur vos déchets à l’extérieur au bout de quelques jours.

Par exemple, si vous n’êtes pas du matin et qu’il vous faut absolument du café sur la route du travail et en arrivant au travail, faites vous votre thermos de café 😉 Ça vous évitera de craquer sur la route ou à la machine à café qui donne des gobelets en plastique à usage unique. 

Si vous êtes toujours trop tenté(e) de prendre une viennoiserie le matin (on vous comprend 😉 ), prenez votre sac à vrac ou une petite poche en tissu. Ça évitera de jeter un sachet tous les matins 😉

2. Prenez toujours vos must-have

Maintenant que vous savez tout (ou presque) sur vos habitudes de consommation à l’extérieur de chez vous, il est temps de choisir votre arme de prédilection.

Par exemple, en partant au travail vous savez qu’il vous faut : 

  • Une gourde en acier,
  • Un sac en tissu propre pour faire des courses en urgence,
  • Un thermos pour votre café ou votre thé,
  • Des couverts si vous avez l’habitude de manger sur le pouce,
  • Un mouchoir en tissu pour les allergies printanières ou pour en faire une serviette,
  • Un bento pour vos repas,
  • 1 Bee Wrap pour emballer votre fruit pour le dessert.

Cette liste est bien sûr à adapter en fonction de votre consommation et des déchets que vous créez. Vous pouvez par exemple prévoir une boule à thé si vous êtes un grand buveur de thé au lieu de prendre des sachets en mousseline ou vos baguettes si vous avez l’habitude de manger asiatique.

Et bien sûr, cela change si vous allez au travail, en soirée chez des amis ou en pique-nique 😉 

3. Faites des listes de courses

La liste de courses a de nombreux avantages. Déjà, ça évite d’oublier les produits essentiels que vous vouliez acheter, du style oublier une pâte brisée pour faire sa quiche (oui c’est déjà arrivé chez Anotherway 😉 ). Ça évite aussi de craquer pour tous les produits qui se situent dans les rayons. La liste de courses permet donc de respecter les plats de la semaine ou du jour initialement prévus. Rassurez-vous, on ne vous blâmera pas pour quelques écarts. L’écologie c’est bien, mais il faut que ça reste plaisant, pas une contrainte 😉 

Pour limiter au maximum les déchets, rien de mieux que de se munir de ses propres sacs de courses. Si vous voulez aller encore plus loin, passez aux courses en vrac qui permettent d’éviter tous les emballages de beaucoup de produits. 

Conseil de l’équipe : L’application Bring permet de créer des listes de courses collaboratives. Hyper pratique lorsque vous êtes en coloc ou que vous habitez à plusieurs 😉

Réduire ses déchets ? Faites des listes de courses

4. Refusez les objets dont vous n’avez pas besoin

Des pailles, des serviettes en papier, des sacs, des sauces dans des pots en plastique, des couverts en plastique… Si vous avez l’habitude de prendre à manger à emporter, vous avez sûrement beaucoup de ces objets. Pour éviter cela n’hésitez pas à refuser ces objets à votre restaurateur. 

Chez Anotherway, si nous avons oublié notre totebag, nous partons toujours faire nos courses ou commander notre repas du midi avec des sacs réutilisés pour ne pas en avoir des nouveaux à chaque fois (on les stocke et on les met à disposition de tous).

Pour ce qui est des serviettes, nous avons tous notre serviette de table lavable pour éviter d’en prendre des jetables. On les a fabriqués nous-mêmes avec les chutes de tissu de nos Bee Wraps 😉 

Et en ce qui concerne les assaisonnements et les couverts, nous avons tout ce qu’il faut à La Ruche donc nous les refusons également à chaque fois.

N’hésitez pas, vous aussi, à prévoir tout cela au travail ou en pique-nique. Cela réduira vraiment vos déchets, vous verrez. Si vous ne pouvez pas vous passer de pailles, n’hésitez pas à en acheter une lavable en inox. 

5. Acheter vos tickets en ligne

De plus en plus d’endroits proposent désormais des billets en ligne, où il suffit de leur montrer un code QR sur votre smartphone. Par exemple, la SNCF propose désormais des billets sur les téléphones, et cela fonctionne bien. Cependant, vous devez penser à bien charger votre téléphone et à avoir une copie d’écran ou une sauvegarde PDF au cas où vous auriez besoin d’une connexion internet alors qu’il n’y en a pas.

Certains cinémas, stades et autres lieux proposent également des e-billets. Même si vous devez imprimer le billet, il peut s’agir de l’option la plus durable, car le papier ordinaire peut être recyclé, alors que les billets sur papier glacé ne le peuvent souvent pas.

Et côté ticker, dans certaines enseignes, vous pouvez demander à recevoir votre ticket de caisse en ligne plutôt qu’en version papier.

Voilà, vous avez quelques tips pour réduire vos déchets en dehors de chez vous. N’hésitez pas à nous parler de vos expériences à l’adresse hello@another-way.com ou sur tous nos réseaux sociaux.

Partager :

Vous aimerez peut-être aussi…