Comment limiter ses déchets à la maison ?

Si vous avez testé de collecter pendant 1 jour (ou 1 semaine) vos déchets dans un sac pour vous rendre compte de ce que vous jetez chaque jour, vous avez pu vous rendre compte que l’on jette un tas de choses qui, en réalité, n’ont pas forcément leur place dans la poubelle. On pourrait leur trouver une nouvelle utilité, les cuisiner, les revaloriser…
Quels sont ces déchets, comment les réduire et quelles alternatives peut-on trouver ?

1. Quels déchets jetons-nous le plus souvent ?

Étonnamment, les déchets que nous jetons le plus sont des déchets qui sont totalement recyclables voire carrément biodégradables. En effet, 88% de ces déchets pourraient suivre des filières de valorisation. Sur ces 88%, 38% sont des biodéchets et peuvent donc être revalorisés soit recyclés, soit compostables, soit réutilisables. Les déchets d’emballages, les papiers, les journaux et magazines représentent encore 35% des déchets alors que la plupart se recyclent très bien. Enfin, les textiles représentent 5% des déchets. 

Si vous réfléchissez et remarquez que ces déchets se retrouvent régulièrement dans votre poubelle, on vous livre nos secrets 😉 

C’est fastoche de limiter ses déchets ! Déjà les déchets d’emballages, papiers, journaux et magazines, ça file direct (sans passer par la case départ) au recyclage dans la chouette poubelle jaune. En plus, vous allez voir les économies de place que vous allez réaliser dans votre poubelle, c’est génial. 

En ce qui concerne les vêtements, vous avez plusieurs solutions : 
  • Si vos vêtements sont en très mauvais état, faites-en des torchons, des tawashis ou des serpillères. Si vous n’en voyez pas l’utilité, il existe des bornes de recyclage de vêtements où vous pouvez déposer vos vieux vêtements.
  • Si vos vêtements sont abimés ou troués, tentez de les customiser : avec des bouts de tissu, des paillettes, des perles greffés ou de la peinture… Laissez parler votre âme créative 😉 
  • Et si vos habits sont en bon état, vous pouvez les déposer à une association, les vendre ou les donner.

Vous pouvez donc aussi enlever tout ce qui est textile (en grande majorité) de votre poubelle 😉 

Nous voilà bien allégés déjà ! 

En ce qui concerne le gaspillage alimentaire, ces déchets-là peuvent être revalorisés. Vous pouvez tenter de nouvelles recettes (comme par exemple faire une compote avec des fruits trop mûrs) ou les composter chez vous ou dans un compost industriel. Vous pouvez également faire le point sur ce que vous avez avant de faire les courses et vérifier régulièrement les dates limites de consommation.

2. Comment réduire ces déchets ?

A chaque déchet sa solution, vous pourrez donc trouver facilement des alternatives à ces déchets du quotidien. Vous pouvez bien sûr y aller petit à petit, ne bousculez pas toutes vos habitudes du jour au lendemain, cela pourrait créer de la frustration et ce n’est clairement pas le but 😉 

  • Prévenez le gaspillage alimentaire en prévoyant vos menus de la semaine avant de faire vos courses,
  • Pesez ce que vous faites à manger, cela vous évitera de faire 300 grammes de pâtes pour 2 😉 Il vaut mieux faire moins et prendre un morceau de fromage et un dessert pour se caler que de jeter le surplus, 
  • Favorisez l’achat en vrac pour limiter les emballages. Pssssst, vous avez vu nos jolis sacs à vrac, d’ailleurs ? 
  • Buvez de l’eau du robinet. Pas besoin d’acheter une bouteille d’eau en plastique tous les jours alors que l’eau au robinet est super 😉 Vous pouvez aussi opter pour un filtre dans votre carafe ou sur votre robinet directement,
  • Prenez un compost industriel pour donner une nouvelle vie à tous vos produits organiques. De plus en plus de municipalités mettent en place des aides pour que tous les particuliers aient accès à un compost, alors n’hésitez pas à jeter un œil sur le site de votre ville 😉

Voilà vous connaissez quelques astuces pour bien limiter ses déchets chez soi. Vous trouverez encore plein de solutions à découvrir dans le nouveau numéro de L’info Durable, à consommer sans modération ! Retrouvez-le juste ici.

Partager :

Vous aimerez peut-être aussi…