Comment facilement identifier les produits vraiment “verts” ?

Identifier les produits verts, ce n’est pas une mince affaire. Entre ce qu’il est dit sur le packaging et sur les étiquettes, et la réalité, ça peut changer du tout au tout.
Alors avant de vous lancer, prenez le temps de bien lire et comprendre les informations fournies sur les étiquettes et apprenez à reconnaître les labels. Il y a des applications comme Yuka qui permettent de rendre un peu plus accessible les informations et mieux comprendre certains ingrédients. Clairement, on s’est déjà tous retrouvés face à des termes type monoglycéride, maltodextrine, lécithine sans jamais rien comprendre. Alors n’hésitez pas à vous renseigner sur Internet ou via des applications pour connaître et comprendre les ingrédients. Cela vous permettra de reconnaître les produits plus sains pour l’environnement et pour l’Homme.

1. Qu'est-ce qu'il y a dedans ?

Si vous achetez des aliments, des cosmétiques et des produits d’entretien ménager, la liste des ingrédients doit être votre première préoccupation. En effet, c’est ces mêmes ingrédients que vous allez ingérer, appliquer sur votre corps ou pulvériser dans toute votre maison. C’est donc primordial de bien (re)connaître ces ingrédients-là. 

À première vue, plus la liste d’ingrédients est courte, mieux c’est.
En général, s’il y a plus de 10-12 ingrédients, ce n’est pas forcément bon signe.
Les ingrédients spécifiques et techniques comptent aussi bien entendu. S’il y a 3 ingrédients et que ce ne sont que des ingrédients chimiques, ce n’est pas bon non plus. Les ingrédients sont clairement le meilleur moyen pour reconnaître facilement un produit vert ou non. S’ils sont naturels ou d’origine naturelle, c’est le mieux.

2. Comment est-il emballé ?

L’emballage est important. Entre un emballage en carton et un emballage en plastique, que prenez-vous ?
Nous vous recommandons le plastique, si vous savez que vous pouvez l’utiliser pendant des années et le recycler en fin de vie, sinon prenez le carton si l’alternative plastique est à usage unique.

Il faut que l’emballage colle avec vos convictions aussi. Si vous voulez faire du 0 plastique, préférez le carton ou le verre. Si vous voulez faire du zéro déchet, favorisez le vrac, le verre ou le plastique réutilisable et recyclable. 

Vous pouvez également favoriser les produits qui sont faits à base de matière recyclée et qui sont recyclables, bien sûr. Il y a pas mal de débat autour des différents emballages, notamment entre le verre et le plastique réutilisable… ce qui nous semble essentiel, c’est de faire le choix qui vous semble le + judicieux par rapport à votre fonctionnement et vos propres convictions et envies. 

L’emballage le plus sain pour la planète reste quoi qu’il en soit le sans emballage 😉 Les produits vendus en vrac sont pour la grande majorité des produits sains, durables et certains sont locaux. Donc déjà, vous savez qu’un produit vendu en vrac est un produit avec un meilleur impact carbone, meilleur pour la planète.
En plus, avantage avec le vrac, c’est vous qui décidez comment vous conservez Pour vous accompagner dans cette transition, jetez un œil à nos sacs à vrac faits à base de chutes de tissu. Ils sont trop mignons et super utiles pour vos courses en vrac.

3. Où est-il fabriqué ?

L’emplacement est important, tant en ce qui concerne le lieu de production d’un article que le lieu où je l’achète. Si vous avez le choix entre 2 produits totalement équivalents, avec l’un produit à l’étranger et l’autre produit localement, il est conseillé de prendre la production nationale ou locale. Pour acheter vos produits, nous vous conseillons d’acheter des produits dans des magasins indépendants, des enseignes spécialisées ou engagées qui partagent vos valeurs, et surtout ceux qui sont à proximité de votre domicile. Ça vous évitera de prendre votre voiture 😉 Pour l’alimentation, vous pouvez acheter directement auprès de producteurs et agriculteurs locaux.

4. Les certifications et logos

Sur de nombreux produits verts, vous pouvez voir des logos attribués par des systèmes de certification tiers, qui garantissent l’aspect écologique / respectueux de l’environnement du produit en question. N’hésitez pas à bien vous renseigner sur ces labels pour connaître ce qu’il implique concrètement. En fonction de ça, vous pouvez faire votre choix plus facilement. Pour vous éclairer, nous avons écrit cet article qui recense beaucoup de labels écologiques.

5. La chose la plus écologique est celle que vous n'achetez pas

Certains achats, comme la nourriture, sont indispensables à la vie. Mais beaucoup d’autres ne le sont pas forcément et ne font qu’augmenter la consommation. Dans l’idéal, les produits verts sont donc ceux que l’on ne consomme pas. Utilisez des méthodes telles que la méthode BISOU (méthode proposée par Marie Duboin et Herveline Giraudeau dans le livre « L’abus de consommation responsable rend heureux ») pour savoir si vous avez vraiment besoin de ce dernier jean. Le produit le plus vert est forcément celui que vous n’achetez pas si vous n’en avez pas réellement besoin 😉 On en parle justement dans notre livre blanc gratuit, à télécharger par ici : https://www.another-way.com/blog/livre-blanc-zero-dechet/

Voilà, vous avez quelques clés en main pour reconnaître des produits vraiment “verts” lorsque vous faites vos emplettes. N’hésitez pas à nous partager vos techniques à l’adresse hello@another-way.com ou sur les réseaux sociaux.

Partager :

Vous aimerez peut-être aussi…

Vous nous quittez deja ?

Oh, restez un peu plus ! Et profitez de notre coup de pouce dans votre transition écologique.
-5% sur notre boutique avec le code :

COUPDEPOUCE5