Pourquoi choisir une crème solaire naturelle ?

Quand le soleil arrive et que l’été pointe le bout de son nez : BONHEUR, on adore ça ! Certaines personnes se ruent vers la plage ou les parcs pour prendre des couleurs, faire le plein de vitamine D et recharger les batteries (c’est tout à fait la team Anotherway ça ;)). C’est maintenant connu de tous : il faut absolument se protéger du soleil, pour éviter des problèmes de santé (notamment le cancer de la peau). Mais les crèmes solaires classiques ne présentent-elles pas également des risques pour la santé ? Alors comment bien se protéger du soleil, de façon naturelle et respectueuse de ma peau ? On vous dit tout  !

Crème solaire traditionnelle, quel est le problème ?

Pour commencer, il faut savoir que la crème solaire pénètre la peau. Il est donc hyper important de faire attention aux ingrédients. Le but d’une crème solaire est de nous protéger du soleil. On y retrouve donc des protecteurs d’UV (les UVA et les UVB + précisément). Ces protecteurs d’UV sont d’origine chimique. Comment ils fonctionnent ? En fait, ils absorbent les rayonnements à la place de la peau et donc la protègent. Malheureusement, ces “filtres” sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens voire cancérigènes si le produit se dégrade. 

Pour faire rapide, le filtre solaire le + utilisé est l’octocrylène. Suite à des tests et à des études (du CNRS et aux États-Unis), il semble que l’octocrylène se transforme en benzophénone. Le benzophénone se multiplie grandement, puisqu’il peut avoir une augmentation allant jusqu’à 200% après seulement 6 semaines après ouverture. Le problème avec le benzophénone ? C’est une substance soupçonnée d’être un perturbateur endocrinien cancérigène et très nocif pour la vie aquatique notamment les coraux. L’octocrylène, tu es le maillon faible, on te bannit de nos crèmes solaires 😉

Dans les crèmes solaires, on retrouve aussi d’autres ingrédients pas foufou comme les silicones ou les paraben…

👉 Lire aussi : Pourquoi éliminer les silicones dans les cosmétiques ? 

        Votre crème solaire contient-elle des micro-plastiques ?

Et pour couronner le tout, les crèmes solaires sont hyper mauvaises pour l’environnement. 25 000 tonnes de produits anti-UV se retrouvent dans les océans chaque année. C’est colossal ! Les produits traditionnels sont hyper nocifs pour les mers et océans notamment pour les récifs coralliens. 

Vous vous en doutez, il existe des alternatives naturelles qui protègent aussi bien votre peau que l’environnement 🙂

Qu’est-ce qu’une crème solaire naturelle ?

Commençons par le commencement : qu’est-ce qu’une crème solaire naturelle ? Contrairement aux crèmes solaires traditionnelles, le filtre solaire est composé de filtres minéraux. C’est généralement un assemblage de microparticules de minéraux différents comme l’oxyde de zinc ou du dioxyde titane (quand on vous dit que vous allez être un super éco-héros 😉 ). Ce sont bien sûr des substances naturelles. Ces filtres agissent différemment que l’octocrylène puisqu’ils font un effet miroir (“miroir miroir, tout ce que tu dis ça revient sur toi”). Le soleil arrive sur votre peau et c’est direct retour à l’envoyeur. Enfin rassurez-vous, vous n’allez pas rejeter le soleil comme Edward Cullen, l’effet miroir ne sera pas visible sur vous 😉

L’avantage aussi avec le filtre minéral c’est qu’il ne pénètre pas dans votre peau. On vous conseille, comme toujours, de prêter attention aux labels bio car tous les ingrédients controversés y sont interdits. Dans les ingrédients, le plus souvent, on retrouve des huiles végétales pour compléter les filtres minéraux.

L’impact des crèmes solaires naturelles sur la peau

Commençons par le commencement : qu’est-ce qu’une crème solaire naturelle ? Contrairement aux crèmes solaires traditionnelles, le filtre solaire est composé de filtres minéraux. C’est généralement un assemblage de microparticules de minéraux différents comme l’oxyde de zinc ou du dioxyde titane (quand on vous dit que vous allez être un super éco-héros 😉 ). Ce sont bien sûr des substances naturelles. Ces filtres agissent différemment que l’octocrylène puisqu’ils font un effet miroir (“miroir miroir, tout ce que tu dis ça revient sur toi”). Le soleil arrive sur votre peau et c’est direct retour à l’envoyeur. Enfin rassurez-vous, vous n’allez pas rejeter le soleil comme Edward Cullen, l’effet miroir ne sera pas visible sur vous 😉

L’avantage aussi avec le filtre minéral c’est qu’il ne pénètre pas dans votre peau. On vous conseille, comme toujours, de prêter attention aux labels bio car tous les ingrédients controversés y sont interdits. Dans les ingrédients, le plus souvent, on retrouve des huiles végétales pour compléter les filtres minéraux.

L’impact des crèmes solaires naturelles sur la peau

L’impact des crèmes solaires solaires naturelles sur la peau est clairement moindre comparé aux crèmes solaires classiques. A savoir que la réglementation des crèmes solaires est très stricte car les enjeux en termes de santé sont colossaux. Chaque crème est sujet à des tests et on ne peut pas sortir une crème solaire, comme on veut. Même si elles sont naturelles, elles sont tout aussi efficaces et protègent bien votre peau du soleil. Les crèmes solaires naturelles ne pénètrent pas la peau et sont donc moins -voire pas- nocives pour la peau.

L’impact des crèmes solaires naturelles sur l’environnement

Les crèmes solaires naturelles étant composées uniquement de produits naturels, elles ne sont pas nocives pour l’environnement. Et ça on adore 😉 Le top ++ : si l’emballage respecte lui aussi la planète.

Les bons réflexes à avoir à la plage

  • Prenez de quoi vous couvrir la tête, on évite les insolations 😉 
  • Faites attention aux rafales de vent si on met un parasol
  • Étalez-vous bien de la crème solaire (naturelle bien sûr), protection 30 minimum,
  • Hydratez-vous +++
  • Evitez d’aller à la plage entre 12h et 16h
  • Favorisez les zones de baignades surveillées
  • Prêtez attention si c’est une plage nudiste, mieux vaut être prévenus en amont 😉

Et voilà, vous savez comment choisir une crème solaire naturelle pour bien vous protéger et protéger nos océans ! A vous de jouer 🙂

Partager :

Je complète ma démarche zéro déchet