10 solutions simples pour arrêter le plastique à usage unique

15 tonnes de déchets plastiques sont déversées chaque minute dans l’océan, soit 8 millions de tonnes par an, selon The Sea Cleaners. 100 000 mammifères marins trouvent la mort chaque année à cause de cette pollution. Non, le plastique n’a rien de fantastique : il est temps d’agir pour protéger notre environnement et notre biodiversité ! Voici 10 astuces pour devenir un acteur du zéro déchet et dire stop au plastique : 

1. Privilégier le vrac et le local

Un quart de l’empreinte carbone des Français est liée à l’alimentation, selon l’ADEME. Comment réduire cette empreinte ? En privilégiant des produits locaux et en vrac. Aujourd’hui, de nombreux moyens existent pour manger local et de saison : les AMAP (Association pour le Maintien pour l’Agriculture Paysanne), les épiceries en vrac, les marchés de producteurs, certains magasins bio… Ces produits sont plus respectueux de l’environnement comme de la santé, et polluent généralement beaucoup moins que les produits achetés en grande surface : moins de plastique, moins d’emballages et moins de transport. En choisissant le circuit court, vous vous inscrivez dans une économie circulaire. Vive le local ! 

2. Stop aux bouteilles en plastique

Les bouteilles en plastique ne sont pas tip-top pour l’environnement et la biodiversité : un million de bouteilles sont achetées chaque minute dans le monde. Celles-ci peuvent se retrouver ensuite dans la nature, dans la mer, dans la forêt, et sont un vrai danger pour notre écosystème. Alors, on agit ? Supprimer les bouteilles d’eau en plastique de son quotidien n’a rien de difficile. L’eau du robinet est l’aliment le plus contrôlé de France : vous pouvez la boire les yeux fermés ! Si son goût vous dérange, optez pour le binchotan, un charbon actif que vous placez directement dans votre carafe d’eau, ou des billes de céramique, à placer également dans votre carafe. Au bureau, une fontaine à eau microfiltrée est la meilleure solution pour boire une eau de qualité tout en préservant la planète : zéro plastique, zéro déchet et zéro kilomètre ! 

3. Emporter une gourde

La gourde, l’accessoire incontournable pour commencer sa démarche zéro plastique. Transparente, isotherme, petite ou grande, il en existe pour tous les goûts ! Elle vous permettra d’éviter l’achat de bouteilles en plastique, que ce soit au déjeuner, au sport, au bureau ou encore dans les transports. 

4. En finir avec les sacs et emballages plastiques

Pour faire ses courses (alimentaires ou autres), pensez à prendre votre propre sac, un chouette tote bag fait clairement l’affaire, pour refuser tout sac proposé par les commerçants. Chez votre boucher, votre épicier ou encore au marché, prenez vos contenants réutilisables, vos bocaux en verre ou vos petites pochettes en tissu et vous éviterez ainsi tout emballage superflu ! 

5. Stopper le film plastique et le papier aluminium

Nocifs pour l’environnement, le film plastique et le papier aluminium peuvent facilement être remplacés par des Bee Wraps, des tissus en cire d’abeille qui prennent la forme de votre contenant. En plus, les chouettes motifs égayeront vos plats et vous ferez des jaloux au bureau 😉

Dites stop au plastique et testez les Bee Wraps Made in France 🇫🇷

6. Faire de la salle de bain le palais du zéro déchet

Flacons de shampoing et de gel douche, dentifrice, brosse à dent, démaquillant, déodorant… Dans la salle de bain, le plastique est bien présent. Pourtant, il est facile de s’en débarrasser. Pour cela, pourquoi ne pas y aller par étape ? Dans un premier temps, fini les cotons et le démaquillant jetables, choisissez des cotons lavables et un démaquillant solide : de nombreuses marques en proposent une belle panoplie. Côté douche, optez pour le savon et shampoing solides qui vous éviteront de jeter régulièrement de nombreuses bouteilles. Pour le brossage des dents, il existe des brosses à dent éco-conçues à têtes rechargeables et des dentifrices bien plus écologiques que les tubes classiques : en poudre, en pastilles ou solide, trouvez celui qui vous correspond le mieux ! 

Enfin, pour l’hygiène féminine, il existe aujourd’hui des cups, culottes menstruelles ou serviettes lavables qui ont un impact bien moindre sur la planète (et sur vous) que les tampons et serviettes jetables. 

7. Exit les 15 produits ménagers dans le placard : seuls 6 sont nécessaires !

Produit pour les vitres, pour le four, pour le parquet, pour les plaques chauffantes, pour la salle de bain… Il existe une multitude de produits pour chaque usage, alors qu’en réalité, seuls 6 sont utiles pour nettoyer toutes les pièces de votre maison ou appartement : 

  • le savon noir
  • le savon de Marseille
  • le bicarbonate de soude
  • les cristaux de soude
  • le vinaigre blanc
  • de l’eau ! 

Pour une odeur agréable, vous pouvez rajouter du jus de citron ou des huiles essentielles. Et pour un ménage vraiment écologique, nettoyez avec une lavette microfibre lavable plutôt qu’une éponge ou du papier essuie-tout. Vous pouvez aussi acheter certains produits en vrac, comme la lessive, le produit vaisselle ou le savon liquide. 

8. Réparer ou donner les objets dont on ne se sert plus

Votre frigo, grille pain, aspirateur ne fonctionne plus ? Tentez de le réparer ou de le faire réparer plutôt que de le jeter. Si vous ne vous en servez plus : donnez-les à des associations comme Emmaüs ou revendez-les à des plateformes telles que BackMarket, qui pourront les reconditionner. Rien ne se perd, tout se transforme !

9. Composter ses déchets alimentaires

Selon l’ADEME, les déchets verts représentent 30 % de nos déchets. Pour faire diminuer ce chiffre, pourquoi ne pas composter vos déchets ? Que vous soyez en appartement ou dans une maison, le compost est une manière simple et efficace de revaloriser certains de ses déchets alimentaires : épluchures de fruits et légumes, marc de café, fleurs fanées pourront se transformer en un bel engrais naturel pour vos plantes. Il existe plusieurs moyens de faire du compost : 

  • le bac à compost extérieur 
  • le lombricomposteur
  • le composteur d’appartement

Certaines villes proposent même des bacs à compost publics, où tout le monde peut venir déposer ses déchets verts. Renseignez-vous auprès de votre mairie. 

On en a un au travail, c’est le top ! 😉

10. Dire stop aux publicités

La boîte aux lettres est trop souvent remplie de publicités en papier, parfois plastifiées ? Collez un mot “stop aux pubs” est une première solution. Si cela persiste, prenez un peu de temps pour renvoyer la publicité à son destinataire avec un mot expliquant pourquoi vous ne souhaitez plus recevoir de publicités chez vous. C’est plus efficace et cela évitera des kilos de papier qui finissent à la poubelle à coup sûr ! 

Voilà vous avez quelques solutions pour dire stop au plastique à usage unique. Alors, prêt(e) pour le grand saut ? 😉

On attend avec impatience vos solutions et vos expériences à l’adresse hello@another-way.com ou sur tous nos réseaux sociaux ! 

Partager :

Vous aimerez peut-être aussi…